il s'en passe des choses

TOUTE MON ACTUALITÉ DE 2014 à 2020
Mon Actu 2020

Tom Gueant Champion de golf Mars 2019 : Dans la foulée, j'ai joué le Bandon Dunes Championship sur le parcours Pacific. Je comprends pourquoi il est classé parmi les plus beaux golfs du monde. C'est un links juste incroyable. Après 3 cartes de 73 - 68 - 71 je termine 7e ex à seulement 4 coups du vainqueur, ce qui fait un 2e Top 10 d'affilé.(Voir la retransmission) et ma team 3e !!
Malheureusement, il restait 4 tournois et je sentais bien que la victoire était à portée de putter mais le Coronavirus à tout fait arrêter.

La saison golf UNIVERSITAIRE EST ARRÊTÉ pour la première fois de son histoire !!

Vraiment les boules, ce virus me prive de ce que j'aime le plus, la compétition de golf.

 

Tom Gueant Champion de golf Février 2019 : Avec l’équipe d’Oregon nous sommes partis à Hawaï pour lancer notre saison et participer à l’un des plus gros tournois de l’année The Amer Ari Invitational. Là encore, le grand jeu parfait mais pas le putting donc encore milieu de classement.

Puis nous enchaînons sur une compétition au sud de Los Angeles, le Wyoming Desert Intercollegiate où enfin le putting revient au moins le premier jour avec 10 birdies et un double je sors une carte de -8 soit 64. Un gros vent le second tour et malgré une carte à +2 je reste en tête.

Un dernier tour dans le par et je finis 3e à -6 de cette belle compétition et mon équipe termine 5e un bon résultat pour cette jeune team !

 

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2020 : Je suis invité à jouer The Partiot All America. J'y ai vécu l'une de mes plus émouvantes compétitions de golf. En effet nous sommes associés à un militaire décédé en opération. Il y a beaucoup de cérémonies et une organisation parfaite. Mon grand jeu est top mais mon putting complètement absent je finis milieu de classement de cette compétition de haut niveau.

 

Meilleurs voeux 2020

Best Wishes Tom Gueant
Mon Actu 2019

 

Tom Gueant Champion de golf Août 2019 : Du 13 au 18 août, je participe au tournoi "The Boys Amateur Under 18 Championship" à Saunton East and West courses dans le sud/ouest de l' Angleterre. Une première place lors du premier tour des qualifications avec un -8, record du parcours battu et une tête de driver cassée sur le 17.
Le second tour est beaucoup plus compliqué dans des conditions climatiques devenues apocalyptiques (vent et pluie) et une tête de driver de remplacement du proshop, je rend une carte de (+5) soit -3 sur les deux tours et finis sereinement à la quatrième place des qualifications. A noter je suis à -10 au départ du 12, sans aucun bogey sur 29 trous malgré la pluie non stop et des rafales de vent à plus de 60 km/h mais les arbitres vont nous mettre une grosse pression car nous avons 3 trous de retard...
Je joue en 32ème de finale de match-play, l'anglais Oscar Doran que je bats 5&4. Le lendemain matin en 16ème, je bats un autre anglais 5&4.
L'après-midi, je joue l'estonien Kevin Christopher Jegers et je le bats 2up.
En quarts de finale, je me débarrasse de l'anglais George Holland (considéré n°2 anglais) et poursuit ma route en battant un autre anglais Barclay Brown (n°1 anglais) en demie-finale 2&1.
Je joue la finale dimanche 18 août sur le parcours "East" face au suédois Wilmer Ederö sur 36 trous.
A la fin du 1er tour, je mène 2 up pour ensuite être mené 2 down au départ du 17 du 2ème tour. Je gagne les deux derniers trous pour partir un play-off. Un seul trou suffira et un birdie pour que je remporte cette partie très acharnée après 37 trous et avec une météo peu clémente et des rafales de 70 km/h.

La dernière victoire française remonte à 1960 avec Patrick Cros. La dernière finale d'un joueur français s'est produite en 1983 avec la défaite de Marc Pendariès face à une nouvelle fois un certain José Maria Olazabal. Cette victoire me permet d'être invité à jouer le British amateur 2020 ainsi qu'a la finale des qualifications de The Open 2020. je suis classé 139ème au classement mondial amateur adultes (WAGR).

Joli texte de Monsieur François Illouz

"Tom le GEANT !!!
Tom Guéant fait une entrée fracassante dans l’histoire du golf français en remportant en playoff ce qui doit être considéré comme le Championnat du monde des moins de 18 ans.
Depuis 58 ans, tous les meilleurs joueurs français s’y sont essayés, y compris l’auteur de ces lignes, sans succès. La manière dont Tom Guéant s’est emparé du British Boys est celle des futurs très grands. Des victoires en playoff, matinées d’une once de réussite lui donneront la confiance nécessaire à la réalisation de nouvelles grandes performances. Avec cette victoire, il gagne la certitude de pouvoir jouer le British Amateur l’année prochaine et un spot aux qualifications finales de l’Open britannique. De beaux challenges en perspective que Tom saura sans aucun doute relever !
La détermination de Tom Guéant et de son entourage, ainsi que le travail effectué avec ses coaches qu’il n’a pas manqué de remercier ont été récompensés de la manière la plus éclatante. Les 3 prochaines années qu’il va passer dans l’université de l’Oregon vont permettre à Tom de franchir de nouveaux seuils qui le conduiront dans l’élite mondiale. La France semble tenir un champion des plus prometteurs.
Avec mes admiratives félicitations, je souhaite à Tom Guéant le plus bel avenir dans ce golf qui nous passionne tant
."

 

 

 

 

 

Tom Gueant Champion de golf Juillet 2019 : J'enchaîne avec la 120ème Biarritz Cup du 11 au 14 juillet sur le Golf du Phare.
En 1983, José Maria Olazabal avait gagné cette compétition. Sur quatre tours, je joue quatre fois sous le par 67,66,64,66 soit -13 total (par 69). A égalité avec un espagnol au départ du 18, celui-ci rentre un putt de 8m, je frôle le trou avec un putt de 5 m...
La victoire revient donc à l'espagnol Asier Aguirre (-14) avec quatre birdies sur les quatre derniers trous, je termine second (-13) et le biarrot Antoine Auboin à -11 est sur la troisième marche le tout devant une foule d’environ 300 personnes.
Inoubliable pour moi !
Une expérience qui va me servir quelques semaines plus tard...


En tête au départ du 16...

 


Plus de 300 spectateurs...

 


Encore une très belle 2ème place

Tom Gueant Champion de golf Juin 2019 : 2 jours après être rentré de l'université d’Oregon, avec d'excellents résultats universitaires 3,75/4 de GPA (équivalent de 18,75/20), je participe aux 55ème Mémorial Olivier Barras à Crans-sur-Sierre (Suisse) du 25 au 27 juin 2019. Une compétition où participent des néo-pros d'horizons différents : Italie, Suisse, Nouvelle-Zélande, Slovénie et Monténégro. Au total 57 joueurs professionnels sur 129 participants.
Malgré les 30h de voyage, les 9 h de décalage horaire et sous les premières grosses chaleurs estivales, je joue les deux premiers tours 65 et 67soit -10 (par 71), et je finis le troisième tour dans le par pour me positionner sur la deuxième marche du podium.
Seul le premier amateur est qualifié pour jouer l'Oméga Masters en septembre.
A noter que le premier PRO finit à la 4e place à - 6 c'est lui aussi qualifié.


Le fameux trou 7, bois 3, 260m au carry, 1 m du mat, Eagle...

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2019 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes ami(e)s, supportrices et supporters.

Best Wishes Tom Gueant

Mon Actu 2018

 

Tom Gueant Champion de golf Septembre 2018 : Départ pour l'université de l'Oregon avec 3 semaines de retard à cause d'un visa trop long a arriver...
Une nouvelle vie commence à tout juste 17 ans. Je suis le plus jeune golfeur universitaire des Etats Unis.

 

Tom Gueant Champion de golf Juin 2018 : Epreuve du baccalauréat S SI (science de l'ingénieur) décroché avec la mention Très Bien à 16 ans donc.

 

Tom Gueant Champion de golf Mai 2018 : Invité par l'University of Oregon pour une visite officiel. Fin mai, signature dans cette même université qui a gagné la finale NCAA en 2016 et finaliste en 2017. C'est aussi là que le créateur de Nike Phil Knight a fait ses études et créé sa marque...

 

Tom Gueant Champion de golf Mars 2018 : Quart de finaliste Internationaux de France U18 battu au 22e trou par l'italien Pietro Bovari le futur vainqueur. L'assistant coach de l'University of Oregon a fait le déplacement spécialement pour me voir jouer...

- 3e du Grand Prix de Charmeil

 

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2018 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters.

Best Wishes Tom Gueant

Mon Actu 2017

Tom Gueant Champion de golf Décembre 2017 : Après bien des hésitations, comme je ne peux pas aller jouer le South Beach, je décide d’aller jouer le tournoi AJGA à Las Vegas invité par Evian.
J’adore les États-Unis. Je découvre une ville de folie comme je n’imaginais pas, mais j’adore. La nuit, il fait froid mais le jour dès que le soleil pointe, on peut jouer en polo et ça c’est vraiment cool.
C’est la première fois que je joue dans un désert et c’est vraiment particulier. Par exemple, si vous ratez un coup, vous vous retrouvez dans les cailloux car seuls les départs, fairways et greens sont verts...
Le premier tour je veux vraiment bien faire, trop bien faire, et je joue patate avec un +5 pas terrible.
Le second tour commence mal avec un +3 à l’aller, et le déclic vient après une ficelle rentrée au 10 et un – 3 sur le retour me permet de rendre une carte dans la par.
Dommage qu’il n’y est pas un 3e ou 4e tour. Mais je finis 14e…
J’ai pu rencontrer quelques coaches d’universités qui m’ont suivi et ça c’est positif mais ce qui l'est moins c'est qu'il va falloir rattraper la semaine de cours !

Tom Gueant Champion de golf Novembre 2017 : J’ai repris la prépa physique et l’entraînement, j’en avais bien besoin.Golf Terre Blanche
Je suis allé jouer le GP PACA au golf de Terre Blanche que je ne connaissais pas.
Et grande surprise !!
Le parcours et tout le complexe sont fabuleux. Dès les premiers trous, je me suis senti bien sur ce parcours. Le centre d’entraînement est vraiment top. Le GP est une caté 0: le seul avec La Mouchy à avoir ce niveau.
Après deux reco, j’ai fait un premier tour, malgré quelques virgules, dans le par.
Pour le second, je partais en dernière partie et jouer en 5h45 c’est un enfer. On a même mis 45 mn pour faire un trou !! C’est à ce moment-là que j’ai enchaîne 3 bogeys, qui au final vont me coûter très cher. Heureusement sur les 5 derniers trous, nous avons pu les jouer à un rythme normal et j’ai pu faire 2 birdies en faisant virgule pour birdie au 18… Je rends une carte de +1.

Je pars pour le 3e tour en avant-avant dernière partie mais comme il y a eu un cut, il y a bien moins de joueurs et le rythme est correct. Je finis par un planton au 18 et un dernier birdie et je rends un -1 pour finir 4e à 3 coups du premier !! C’est rageant car avec un rythme normal le second tour je pouvais aller chercher la victoire…
Mais je repars quand même satisfait pour une fois !!
Cette 4e place m’amène à la 250e place au ranking mondial adultes amateur (WAGR), c’est cool !!

Tom Gueant Champion de golf Octobre 2017 : Malgré l’avis de mon médecin je suis retourné jouer le grand prix de Chamonix début octobre. C’est vraiment un endroit magique que j’adore. J’avais ordre de ne jouer qu’à 70% pour que ma fracture ne lâche pas. J’ai fait une reco la veille et cela faisait 2 mois et demi que je n’avais pas joué 18 trous. Le premier tour se passe très bien, je rends une carte de -4, top pour un retour. Le second tour, je bataille un peu mais je rends une carte de +1 ce qui me met à la 3e place donc en dernière partie pour le 3e tour. La journée ne se déroule absolument pas comme je l’avais imaginée. Je suis incapable de rentrer un putt. Ça ne m’est jamais arrivé à ce point. Ok je suis très fatigué car je n’avais pas fait de 18 trous depuis longtemps et là c’est mon 4e en 4 jours, mais quand même… 41 putts plus tard et un +9 je finis 23e …
Mi-octobre après bien des hésitations, je pars à Evian faire un tournoi de qualification pour jouer en décembre à Las Vegas un tournoi AJGA. Comme j’ai besoin de faire des 18 trous j’y vais. Le parcours est l’un de mes préférés si ce n’est mon préféré. C’est un endroit pour moi unique au monde. J’y ai beaucoup de très bons souvenirs en particulier ma 2e place à la Juniors Cup qui, on peut dire, sont les championnats du monde des 14 ans (Spieth et Thomas l’on fait au même âge…).
Comme c’est une compétition U18 , les distances sont très courtes et ce n’est pas pour me plaire même si je dois toujours jouer à 70%. Je finis à une 5e place, pas top mais bon, j’aurai au moins mon ticket pour Las Vegas si je décide d’y aller…

Tom Gueant Champion de golf Septembre 2017 : Tom Gueant Thomas BjornLa fédé a organisé, pour les joueurs des équipes de France, 3 jours au Golf National dont une journée avec le capitaine de la Ryder Cup : Thomas Bjørn

Juste exceptionnel !!!

On a travaillé avec lui le petit jeu autour du green.
Il nous a appris tellement de choses en si peu de temps.
Je suis rentré avec une envie décuplée de travailler mon petit jeu.

J’ai découvert non seulement un grand golfeur mais aussi, un grand Monsieur même si il est plus petit que moi avec ses 1m88 ;-) !

Tip Your Hat Thomas

Tom Gueant Champion de golf Juillet 2017 : Cela faisait longtemps que l’on me parlait de la Biarritz Cup. J’ai donc eu envie d’aller la jouer. En plus c’est une région magnifique. Biarritz cup tom gueantJ’ai pu faire une reco avec Laurent Bauduin qui m’a donné beaucoup d’infos donc un ENORME MERCI à lui.
Je pars en première partie à 7h15 donc réveil à 4h du mat… Sur le practice, bien que tout petit, règne une ambiance magique avec l’éclairage…
Premier tour tranquille avec un – 5 sans forcer.
Le second tour, dès l’échauffement je me sens fébrile comme si j’avais une hypoglycémie, je me suis pourtant alimenté comme la veille… Cela dure 8 trous, j’ai les jambes et les bras qui tremblent… pas facile de bien jouer. Je suis au départ du 9 à + 3. Mais lors de la liaison du 8 au 9, cela passe. Je retrouve des forces et je finis à +1. Je limite la casse.
Le 3e tour, comme le premier, tranquille je rends une carte de -2, je suis donc à -6 total et dans le top 5.
Je pars donc en avant dernière parie pour le 4e tour.
Et là rebelote, comme le 2e jour. Dès l’échauffement, j’ai tout qui tremble. Je n’ai plus de force, très mal au dos… Je prends quand même le départ en espérant que cela passe mais cela empire. Au trou 5 ou 6, je ne sais même plus sur quel golf je joue…
On veut m’arrêter mais je ne veux pas abandonner.
J’ai des hauts et des bas.
Finalement, au trou 12 on m’oblige à m’arrêter !
Dans les vestiaires un arbitre médecin m’ausculte et me dit qu’il ne sait pas trop ce que j’ai mais que je ne vais pas bien… Il appelle le médecin de la fédé… Ils me disent que c’est hors de questions que j’aille jouer dans 2 jours les championnats de France par équipe U16 avec mon club de Cannes Mougins
Je suis anéanti !! D’autant que je suis sensé partir en équipe de France la semaine suivante en Norvège pour jouer les European Young Master
Le lendemain, je m’arrête sur le chemin du retour pour saluer mes coéquipiers au golf de Nîmes Campagne. J’ai vraiment les boules de ne pas jouer avec eux mais il faut que j’aille faire des examens pour savoir ce que j’ai.

C’est à l’hôpital, à l'étage des sportifs de haut niveau que je les fais, j’ai même droit à une éco cardiaque exigée par le médecin de la fédé… Ils ne trouvent rien et me disent que j’ai une contracture dans le bas du dos, ce qui expliquerait les douleurs mais pas les tremblements, la fatigue…
Avec l’accord du médecin du sport, je pars quand même en Norvège…

European Young Master Tom GueantJe décolle à 6h du mat direction Oslo en Norvège avec l’équipe de France pour les European Young Master.
Après 2 jours de reco qui se passent correctement, je me retrouve au départ du 1 dans le même état que le 2e jour de la Biarritz Cup, fatigue extrême, tremblements, très mal au dos... Je m’accroche comme un fou pour sortir une carte de +5.
Le second tour je suis bien. Leger mal au dos mais rien d’autre… et je peux sortir une carte de – 5 et le meilleur score du jour !! A ne plus rien y comprendre !!
Le 3e tour je suis bien jusqu’au 5 où je suis à -2 et au départ du 6 rebelote, les mêmes symptômes que le 1er jour. Je termine comme je peux, mais plié en deux de douleur et plus aucune énergie. Je rends une carte de +1 quand même et je finis à la 14e place d’un tournoi que j’aurais pu gagner en étant avec tous mes moyens physiques…

De retour à la maison, nous avons fait une tonne d’examens.
Cherchant dans tous les sens d’où pouvait venir le problème.
Après une IRM des lombaires, on a trouvé une lyse isthmique sur la L5… 2 mois complet d’arrêt de golf et de tous sports…et j'ai eu de la chance normalement c'est 2 mois de corset et 4 mois de repos complet...

 

 

Tom Gueant Champion de golf Juin 2017 : Ayant enchaîné 2 gros tournois en 2 semaines, je me suis retiré du German Boys qui est une très belle compétition sur un superbe golf parait-il, ce qui m’a permis de me lancer dans les révisions du bac de français que j’ai passé le 15 juin pour l’écrit et le 30 juin pour l’oral.
Mais entre les deux j’ai reçu une WC de la fédé pour aller jouer un Alps Tour la Mirabelle d’Or sur le Golf de la Grange aux Ormes près de Metz. Nous avons fait la route et j’ai voulu faire une première reco dans la foulée mais il y avait la canicule, je n’ai donc eu la force que de faire les premier 9 trous. C’est un parcours tout tordu avec beaucoup de trous en dog-leg, pas très difficile et assez court où l’on peut scorer très bas mais il faut vraiment bien le connaitre pour savoir où viser et c'est le genre de parcours que je n'apprécie pas beaucoup.
L’organisation est top, cela fait des années qu’il a lieu. J’ai la chance de partir très tôt, évitant la grosse chaleur.
Mais à l’échauffement, je ressens une grosse douleur dans le bas du dos. Même en marchant cela fait mal. Je pars quand même espérant que cela passe. Deux birdies d’entrée…
Mais le retour qui est vraiment particulier, me coute cher et je rends une carte de +3. Idem le second jour donc cela ne me permet évidemment pas de passer le cut.

Tom Gueant Champion de golf Mai 2017 : En ce début mai, direction Bordeaux et le golf du Médoc que je ne connais pas, avec mon nouveau club : Cannes Mougins pour jouer la fameuse compétition, la Coupe Gounouilhou qui réunit les 16 équipes en première division...

Belle expérience vécue avec une très bonne équipe. Le capitaine Quentin d'Ursel m'a tout de suite accordé sa confiance en me faisant jouer les 2tours de stroke où je rends une carte de +2 et +3 sur un parcours pas facile et beaucoup de vent...
Au final nous finissons à une 5e place. Malheureusement nous perdons en quart de finale contre le RCF. Mais j'ai vécu une belle expérience avec une super team, j’ai donc hâte de la rejouer l’année prochaine…

Une petite semaine de répit et comme la fédération m’a accordé une WC pour participer à la coupe Murat sur le fameux golf de Chantilly, le Vineuil dont tout le monde me parle, direction le nord de Paris.
La Coupe Murat Golf ChantillyLa chaleur est présente, je peux faire deux parcours de reconnaissance. Ma seconde reco, je l’ai faite avec un argentin et un irlandais John Murphy.
Le parcours me plait bien, pas facile avec de très bons greens et un entretien quasi-parfait, je sens que je vais me régaler…
La Murat c’est la plus grande compétition internationale amateur adulte qu’il y est en France.
Pour le premier tour, je prends un tout nouveau putter avec lequel je n’ai jamais joué en compétition.
Et bien je n’aurais pas dû !! 38 putts, ce qui ne m’arrive jamais mais bon 17 greens en régulation donc une petite carte de +2. Correct !
Le second tour, je reprends un autre putter, ce qui donne 32 putts et une carte dans le par, je passe donc tranquillement le cut.
Je suis une nouvelle fois le plus jeune à passer le cut
Le dimanche, c’est 36 trous à jouer comme à la Mouchy.
Levé aux aurores, je joue avec un finlandais 42e mondial et je ramène une autre carte dans le par. Moins d’une heure plus tard, je repars pour le 4e tour, je fatigue mais ça va.  
Je passe l’aller à -2 mais la fatigue me rattrape sur le retour je manque 2 putts d’un mètre, zut!! j’aurais bien aimé rendre une carte sous le par, mais c’est un +1 au final et une superbe 24e place.

Une journée de repos dans la famille et direction le golf Clément Ader prêt de Melun.
J’ai eu la chance de rencontrer un jour monsieur Thomas O’Driscoll, un passionné de golf et propriétaire du golf Clément Ader. Deux de ses enfants jouent sur l’Alps Tour, il a donc organisé un tournoi Alps Tour (la 3e division chez les pros) sur son golf et il m’a envoyé une invitation la veille de Noël !!
Je vais donc jouer mon premier tournoi pro à 15 ans !!
Je commence par jouer le Pro-Am avec Tommy O’Driscoll. Evidemment Il connait très bien le parcours: c’est son parcours d’entraînement, donc il me donne beaucoup d’infos car c’est un beau parcours mais pas facile. Tommy me dit que c’est l’un des plus difficiles de la saison, ils ont préparé les roughs très épais…
Puis, je suis très gentiment invité par Julien Brun pour faire la reco du mercredi. Merci encore Julien pour ton aide, mais je suis HS et j’arrête la reco au 13…
Pour mon premier tour, je n’ai pas d’appréhension particulière, je joue avec deux jeunes pros et je joue à 12h45. Je passe dans le par à l’aller ce qui est plutôt bien. Puis d’un coup, un gros coup mous, plus d’énergie... Je me suis pourtant bien hydraté et alimenté mais c’est mon 9e parcours en 9 jours… Au 12 je mets une bonne mise en jeu mais j’envoie 2 balles dans l’eau sur l’attaque de green… Résultat un quintuple !! Furieux, j’enchaîne sur un double au 13 et finis par bogey au 17 et 18.
Un +9: ma pire carte depuis des lustres.
Pour le second tour, je suis le premier départ à 7h45 donc réveil à 5h, pas cool pour la récupération.
Mais j’ai la rage. Je pars du 10 et sur le 12 je fais birdie là où j’avais perdu 5 coups la veille et j’enchaîne birdie au 13, un bogey au 14 puis birdie au 17 et 18. J’avais perdu 9 coups sur le retour mais aujourd’hui j’en gagne 3 soit 12 coups d’écart. Enorme !
Je pars au 1 et fais birdie puis encore un autre birdie au 4, je suis donc à -5 pour la journée. Je putte pour birdie au 5 mais je suis gêné par un spectateur qui est dans ma ligne et qui bouge au moment où je putte… résultat un bogey. J’enrage, j’aurais dû lui dire de partir mais je n’ai pas osé et je n’avais pas pensé qu’il aurait bougé…
Au départ du fameux 6, un long par 3 avec un green compliqué avec de l’eau à droite, je rate le green à gauche, mon chip pourtant bien joué ne s’arrête pas sur ce green en descente et je me retrouve à 6 m du trou, l’adrénaline aidant, je charge mon putt en montée et me retrouve de 2 m trop long avec de nouveau un putt en descente qui dégringole et c’est un 4 putts et un triple bogey qui tombe. Imaginez mon état d’esprit…
Du coup, j’attaque à fond et fais birdie au 7 et au 8, je plante le mat à 2 m sur le difficile green du 9 mais je ne rentre pas le putt…
Je finis à -3 malgré mon triple !!
Ce qui sera quand même le meilleur score du jour mais pas suffisant car je rate le cut d’un coup seulement.
Je finis 46e sur 150 !
Je suis mort !!
Bilan de ce premier tournoi pro : J’ai montré que j’avais du mental et du caractère. J’ai voulu honorer mon invitation et je suis certain qu’avec un peu de fraicheur j’aurais pu aller chercher un podium…

Donc ne n’est que partie remise.
Un immense et sincère MERCI à Monsieur THOMAS O’DRISCOLL pour m’avoir permis de vivre de belles émotions. Ces conseils sont toujours précis et précieux pour moi.

Allez, il faut vite que je rentre rattraper les cours et préparer le bac français qui arrive…

Alps Tour Clement Ader

 

Tom Gueant Champion de golf Avril 2017 : En ce tout début de mois, je suis allé faire le Grand Prix de Nîmes Campagnes sous mes nouvelles couleurs. J’ai beaucoup hésité pour y aller car c’est sur ce même parcours que je me suis fait mordre par 2 vipères Aspic lorsque j’avais 10 ans… j’en ai beaucoup souffert et mis 2 années à m’en remettre…
Je voulais boucler la boucle en allant gagner.
Mais la météo en a choisi autrement.
Premier tour correct en +1, second tour annulé à cause de la pluie, troisième tour un gros vent tourbillonnant que je ne n’ai pas su appréhender font que je ne termine « que » 4e. Mais c’est mon pote et ami Tom Vaillant qui gagne donc je suis super méga heureux pour lui. Bravo Tom !!  

En résumé, pour mes quatre dernières compétitions je termine : 4e - 2e - 2e - 4e
Pas mal comme début de saison non ?

Je suis ensuite parti à 950 km de la maison pour participer aux Internationaux de France cadets : la Carlhian sur le très beau parcours de Granville là où il y a toujours un vent qui rend fou… Un vrai links en France…
Sauf que là, il n’y aura pas de vent…
Mais surtout, c’est lors de ma première reco que j’ai appris le décès de ma mamie Maryse.
Déchiré entre l’envie de rester faire la compétition et celui de rentrer pour l’enterrement de ma mamie, j’ai joué les 2 tours de stroke mais, même si j’ai bien joué, la tête et le cœur n’y était pas. J’avais l’impression de ne pas être présent, j’avais beaucoup de mal à me concentrer... nous sommes donc rentré dans la nuit pour assister le samedi à l’enterrement de ma mamie et j’ai bien fait…

Je voulais vivement remercier les gens du golf : Le starter, la dame de l’accueil, les gens du resto… pour leur accueil et leur gentillesse incroyable ainsi que les personnes passionnées qui m’ont suivi (même pendant les reco) n’hésitant pas pour certains, à faire 120 kms de voiture et en amenant des jeunes de leur club pour qu’ils nous voient jouer…
C’est rare…

  • Tom Gueant La mouchy
  • 20170422_191121
  • 20170422_191146
  • 20170421_173839
  • 20170423_091602
  • 33362447894_e6025699ec_o
  • 33363103624_6c0a657b53_o
  • 33394155213_847c4b9a95_o
  • 33394859843_5347e9fbae_o
  • 33398259954_1b34097c70_b
  • 33398261904_518e73be80_b
  • 33398447844_9e22f10972_b
  • 33398453204_ae65b20404_b
  • 33429004633_fd60a883ef_b
  • 33855549500_947556de42_b
  • 33856078660_61ffc43b72_b
  • 33856079440_58d84fb838_b
  • 34074191391_5a868c597f_o
  • 34074974541_0da6ba4a44_o
  • 34074963351_5f97abb493_o
  • 34109006081_a46acf8104_b
  • 34109288281_b6f91dc12d_b
  • 34109300441_9c5da5f87f_b
  • 34109540601_45953ef69c_b
  • 34163993756_c217dc3057_o
  • 34239491765_9767d7f4e3_b
  • 20170423_140405

La page tournée, 4 jours plus tard, je suis parti au golf de Fontainebleau, le plus beau que je connaisse en France. J’adore ce parcours et ses greens. La coupe Frayssineau Mouchy est le plus ancien (1927) et important Grand Prix de France (Caté 0).
La plus belle organisation aussi, livescoring, leaderboard immense, porte score… et beaucoup de public.
Les greens sont immenses avec beaucoup de subtilités, rapides… tout ce que j’aime.

Le premier tour se passe plutôt bien, je rends une carte de -1.
Le second tout aussi bien avec une carte de -2 même si quelques putts auraient mérité de rentrer mais je prends…
Nous ne sommes que 3 joueurs à rendre 2 cartes négatives

Le dimanche, c’est 36 trous qui nous attendent.
Longue journée…
Avec un froid glacial (0°), ce que je déteste au plus haut point, il m’a fallu 5 trous pour me réchauffer et j’ai commencé du 10 par boggey et double boggey… et j’ai couru toute la matinée pour rattraper çà…
Mais les putts ne sont pas tombés et je rends une carte de +5….


Mais pas le temps d’y penser puisque je n’ai que 45 mn avant de repartir pour le second tour !!
J’ai très mal aux jambes mais je m’accroche et je rends, un peu déçu, une carte de +1.
Ce qui fait qu’au final, je fini à une excellente 6e place à seulement 3 coups du podium.
Encore une très belle semaine…

Tom Gueant Champion de golf Mars 2017 : Pour ma reprise de la compétition, j’ai participé au Grand Prix du Cap d’Agde que je ne connaissais pas.
Et bien, j’ai bien fait d’y aller et ce, pour de multiples raisons.
La première, j’y ai fait une superbe rencontre.
Nous avions réservé un départ pour un parcours de reconnaissance et le hasard à fait que cette reco s'est faite avec Julien Duarte un membre du Cap d’Agde et une amie Ela Bielecki.
Passionné de golf, très vite Julien s’est proposé de m’expliquer le parcours qui est en superbe état avec de très bons greens…
Qu’il serait ravi de me caddeyer durant le GP….
J’ai l’habitude d’être seul, mais le lendemain nous avons décidé de faire une seconde reco scorée avec Julien comme caddie qui c’est super bien passée.
N’ayant pas fait de compétition depuis un long moment, je préférais jouer seul le premier tour, d’autant que les conditions étaient parfaites, grand soleil, pas de vent…
Je rends une carte de +1 avec quelques petites erreurs dues au manque de compétition…
Idem pour le second tour, je pars seul mais le vent s’est levé et il tourne en permanence. Comme convenu, Julien me rejoint au trou 7 où je viens de faire birdie mais je suis déjà à +3. Avec sa précieuse aide, je limite la casse et rends une carte de +5.

Pour le dernier tour, le vent c’est levé vers midi.
Les parties du matin ont eu la chance de ne pas avoir de vent mais une pluie fine rendant les greens très réceptifs. Julien est venu me caddeyer pour les 18 trous.
C’est mon 5éme parcours en 5 jours ce que je n’ai pas fait depuis des mois.
La fatigue est là. Je ronchonne au practice…
Je ne suis pas actif au départ du 1, résultat balle dans l’eau… double boggey…
Du coup cela me réveille et Julien me guide… Le vent est devenu énorme au 3.
Une grosse bagarre toute la journée avec ce vent de fou et avec un finish de fou avec 3 birdies au 16 17 et 18. Drive pitch vent de dos sur le par 5 du 17, imaginez…
Je rends une carte dans le par malgré mon double du 1…

Un ENORME MERCI donc à Julien pour son aide et son soutien, une vraie belle rencontre.

Résultat, je termine 2éme ex de ce beau Grand Prix et cerise sur le gâteau, mon accessit au ranking mondial adulte
La saison démarre idéalement…

Julien Duarte

Moi avec au centre Julien Duarte mon caddie sur ce GP et Piedelievre Paul mon partenaire du jour

J’ai ensuite participé au Grand Prix de l’Isère sur le golf de Charmeil. Un 2 tours catégorie 6.
Le parcours n’est pas très difficile et il était très bien préparé.
Le vent c’est levé à la mi-parcours mais je rends une carte de -1 et une seconde place.
Dormant à la maison et partant en dernière partie j’avais l’impression de partir m’entrainer…
Le premier jour j’avais déjà pas mal tourné autour des trous mais là sur le second tour c’était encore pire. Je n’avais jamais vécu çà. Des virgules, des cravates, une balle qui s’arrête à 2 mm, à 2 cm…  beaucoup de frustration et d’agacement font que je ne rentre pas le putt pour la victoire au 18 et je finis 2e extrêmement déçu…

En cette fin Mars, sollicité par plusieurs clubs de première division pour renforcer leurs équipes en vue de participer à la fameuse Gounouilhou après beaucoup d’hésitation quand à quitter Mionnay, j’ai décidé de rejoindre le club de Cannes Mougins et son équipe que je connais bien.

Une nouvelle aventure commence…

Tom Gueant Champion de golf Février 2017 : Malade pour le Grand Prix de Saint Donat je n'ai malheureusement pas pu y aller. Avec beaucoup de regrets car c'est un super Grand Prix, sur un superbe parcours où l'on est superbement bien accueilli par Didier Revilliod et toute son équipe.

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2017 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters.

Mon Actu 2016

Tom Gueant Champion de golf Décembre 2016 : J'ai de nouveau été sélectionné pour jouer le South Beach Amateur à Miami qui est la 8e compétition adulte au monde... Mais je n'ai pas pu y aller...

Tom Gueant Champion de golf Novembre 2016 : Grand prix de Béziers ce week-end  comptant pour le ranking mondial donc sur 3 jours. Trop de places réservées aux membres ne m’ont pas permis de faire une reco complète donc seuls les 12 premiers trous ont pu être fait avec Sébastien  Tremulot Blanchard qui m’a bien aidé pour bien comprendre l’aller et c’est à la nuit noire et à la frontale que nous avons fini au 12…
Premier tour en -1 malgré tout !!
Le second tour, très bon jeu mais les putts ont frôlé les trous toute la journée et une carte de +1.
Second ex æquo au départ du dernier tour donc en dernière partie, une fois de plus le jeu bien en place mais les putts qui ne tombent pas, donne un score de +2 et une belle 4éme place malgré tout.
7 birdies pour 9 bogeys sur les 54 trous de ce parcours vraiment pas simple avec ses greens très rapides et de nombreux plateaux.
Le travail commence à payer…
Mi-novembre, j’ai joué le Grand Prix PACA sur le super parcours de Cannes Mougins. Mon pieds qui me fait toujours mal (Mais on a trouvé la cause…), une douleur entre les deux omoplates arrivée lors de l’échauffement du premier jour auquel ont ajoute le parcours gelé donc le froid que je déteste… Toutes ces plus ou moins petites choses ont fait que je suis passé complètement à côté de celle belle compétition qui m’avait très bien réussi l’année dernière.

Tom Gueant Champion de golf Octobre 2016 : Un mois d’arrêt et un retour en compétition pour le GP de Chamonix. Un super golf dans un environnement unique au monde. Les presque deux mois sans compétition se sont fait sentir et malgré quelques belles boulettes, je finis 14ex avec des scores corrects pour une reprise grâce aux 12 birdies et un eagle…
S’en est suivi le TFJ au golf de Chiberta. Je déteste ce type de parcours. Je ne le trouve vraiment pas golfique. Très court, étriqué, pas golfique… Je préfère mille fois les longs parcours comme celui des Aisses par exemple où il faut savoir tout faire pour scorer… En plus j’avais déjà la tête à Orlando car quel que soit le résultat du TFJ je devais partir le lendemain pour la Floride.
Un Biarritz Lyon en camionnette avec Cédric Coquet et les 6 filles de la ligue, arrivée à 23h30 après 8 h de route. Pas le temps de beaucoup dormir, debout à 4h30 pour aller prendre le TGV direction Roissy où j’ai rejoint le groupe UGolf Academy pour une bonne semaine d’entraînement à Orlando…
Une semaine de folie avec quatre super parcours – Falcon’s Fire – Celebration Golf Club – Forest Lake – Eagle Creek, une visite de l’UCF (University of Central Florida) Universal Studio mais aussi et surtout une journée passée avec Mike Bender le coach de Zach Johnson… Un énorme MERCI à UGolf pour cette belle aventure...

 

Tom Gueant Champion de golf Septembre 2016 : Comme tout le monde c'est la rentrée des classes. Pour moi en 1er S option sciences de l'ingénieur.
Une blessure au pied m'a fait abandonner le GP d'Aix en Provence. Donc repos forcé...

Tom Gueant Champion de golf Août 2016 : N'ayant pas pu aller participer au Saint Andrews Boys ni au British boys, je dois enchaîner le Grand Prix d'Aix les Bains où je joue : Par -2 et +3 m'amenant à une 11ème place décevante pour moi. Mais pas de temps à perdre, un jour à refaire les valises et je pars au golf des Aisses que je ne connais pas pour participer au Championnat de France adultes. Incroyable parcours. 6600 m avec des bunkers placés de chaque côté des fairways pile là où il faut... Certainement l'un des plus beaux dessins de parcours que j'ai pu jouer. 2 reco sont un minimum pour l’appréhender. Partant du 10 je fais un triple bogey au 11. Je retrouve ma balle ploguée dans le bunker à 260 m… Je mets 3 coups pour sortir… Un double stupide au 1… et je rends une carte de +5. Le second jour je commence à mieux connaitre ce magnifique et difficile parcours, je rends une carte de +1 même si j’ai longtemps étais à -2… Mais je passe le cut et finis 22ème. Satisfait mais déçu après coup car sans ces deux bêtises du premier jour, le podium était au bout de mes clubs… S’enchaîne les 2 match-plays par jours jusqu’à la finale…
Malheureusement je tombe sur un très gros morceau et même si je joue bien, je perds au 14….
Je rentre le jour même et je repars 2 jours plus tard à Bruxelles participer aux Internationaux Junior Belge….

Tom Gueant Champion de golf Juillet 2016 : Juste après l'Irlande nous partons en Ecosse jouer le Scottish Boys. J'ai de biens meilleurs sensations. 2 jours de compétition avec 36 trous le second jour. Je joue +1 sur les 3 tours et une 8ème place.

Tom Gueant Champion de golf Juin 2016 : En manque de compétition, je pars fin juin en Irlande avec le groupe France faire l'Irish Boys. Je passe le cut mais il y a encore quelques réglages à faire...

Tom Gueant Champion de golf Mai 2016 : Je suis allé participer au Grand Prix de Saint Cloud. Malheureusement je me fais mal au dos lors de la reco. Les 6 heures de route, enchaînement de la reco à peine descendu de la voiture sans échauffement auquel s'ajoute une grosse chaleur et le fait que j'ai dû me déshydrater ont provoqué une contracture importante au milieu du dos... J'ai quand même voulu faire le premier tour mais c'était vraiment une mauvaise idée et j’ai dû abandonner... Résultat un mois de repos forcé...

Tom Gueant Champion de golf Avril 2016 : J'ai participé au grand prix adulte de Rebetz en Picardie où je finis à la 2ème place. Ce qui normalement aurait dû être synonyme d'entrée dans le ranking mondial mais pour des raisons que je ne m'explique pas, la catégorie qui pourtant était la même depuis 5/6 ans a changé... Donc énorme déception pour moi je ne rentre donc pas dans ce fameux World Ranking mais ce n'est que partie remise...
Malheureusement j'apprends cela sur le putting green de Fontainebleau où je suis venu faire la Mouchy comme l'an dernier. Mais ma déception est telle que je n'arrive plus à me concentrer correctement... Je fais quelques erreurs qui me coûtent cher et je rate le Cut de 2 coups... Moi qui étais venu pour gagner...

Tom Gueant Champion de golf Mars 2016 : Contraint et un peu forcé, je participe à une rencontre Rhône/Alpe Suisse au golf club de Lyon. C’est une rencontre sympa que j’ai déjà fait plusieurs fois mais elle tombe très mal sur le calendrier. Du coup, je dois annuler ma participation au GP du cap d’Agde et ce sont des points en moins… Surtout cela m’oblige à jouer du vendredi au dimanche puis le lundi de prendre la route pour aller Omaha Beach en Normandie… On y arrivera à 4h du matin…
C’est la Carlhian (ou les Internationaux de France cadets) qui se déroulent sur le parcours d’Omaha Beach. Après quelques heures de sommeil je commence ma première reco.
Wouah quel parcours !! J’adore !! Il est très varié, physique surtout les 9 premiers trous. Les greens sont très roulants comme j’adore… Mes deux reco se déroulent sans vent sous un beau soleil.
Mais pour le premier tour, le vent est bien présent. Il fait froid. Je commence par un double au 10, un par 3 pas facile surtout vent de face… Je rends une carte très moyenne de +5. Le second tour j’ai du mal à appréhender ces greens très rapides avec ce vent qui souffle encore plus fort… Une seconde carte moyenne de +4 et je rate le cut de 2 coups avec beaucoup de frustrations et de regrets.
Mais c’est comme ça. Pour la première fois, la fédé a mis en place un second cut pour les U16 (dont je fais parti puisque j’ai 14 ans !) donc l’aventure continue en match play malgré tout…
Le « hasard » a fait que le haut de tableau est bien plus difficile que le bas de tableau.
Au premier tour je rencontre le favori, un belge Max Peerbooms (-1.6 d’index). Ce n’est pas un match de haut niveau mais je gagne au 18.
Le lendemain on doit enchaîner quart et demi-finale la même journée…
Je rencontre l’autre favori Yvan Ducler (-1.4 d’index) du pôle d’Antibes que je connais bien. On se bagarre jusqu’en play off où sur le 1 après un monstre drive vent de dos je prends le green en 2 de ce par 5 et je mets ma balle à 5m pour Eagle…
Un birdie donné et je gagne le match.
Mais pas le temps de savourer, l’arbitre m’attend à la sortie du green pour m’emmener au départ du 1 pour la demi-finale…
Ils me donneront finalement 30 mn pour manger un plat de pâtes qui était en fait l’assiette de Franck Riboud mais il a eu la gentillesse de me la donner. Merci Franck ;-)
Je suis mort, mais il faut y retourner. Ce vent avec ces rafales de 70/80 km/h est épuisant. Je n’ai plus de jus et je fais durer le suspense contre Lancelot Salisbury jusqu’au 18.
Le lundi c’est la finale contre mon copain Hugo Riboud.
Je viens d’enchaîner 9 parcours en 9 jours… C’est là où je me dis que je n’aurais pas dû faire la rencontre contre la Suisse…
La tempête de cette nuit a arraché le leaderboard, inondé les greens… Toute l’équipe de jardiniers font des miracles pour remettre le parcours en « état ». Les arbitres décident de réduire à 18 trous les 2 finales au lieu de 36 trous. Les 5 premiers trous c’est l’apocalypse !! On a droit au vent de 100 km/h avec pluie et même grêle au 4, il fait très froid…
Au départ du 6, l’arbitre nous annonce une suspension car c’est injouable… Comme mes vêtements de rechange sont à l’hôtel, le temps d’aller les chercher… il est trop tard.
Je repars mouillé et transit de froid…

Fatale !!
Je perds le match au 16… 
La rage, la frustration, la fatigue, la déception facile à imaginer…
Durant les 11h du retour, j’ai le temps de m’apaiser.
Mais quelle semaine !!
BRAVO à Guillaume FANNONEL un copain de Lyon qui gagne la finale chez les U18 !!
Je voudrais aussi REMERCIER Monsieur DUPONT le propriétaire du golf, ainsi que ses membres.
C’est la première fois, depuis que je fais du golf, que je fais une compétition jeune où il y a autant de monde qui suit les parties.
Monsieur Dupont a même suivi la première partie de ma finale au moment où le déluge s’abattait sur nous. Il était le seul sous son parapluie qu’il avait du mal à tenir. Il est même venu discuter avec moi et me dire de très gentilles choses !!
A la remise des prix, il y avait aussi beaucoup de monde ce qui montre le respect et l’intérêt qu’ont toutes ses personnes pour les jeunes golfeurs que nous sommes.
Je leur dis à mon tour MERCI, BRAVO et RESPECT.
Si vous passez par-là, arrêtez-vous pour jouer ce superbe parcours et en plus vous serez superbement accueillis…


Tom Gueant Champion de golf Février 2016 : J’étais inscrit à un tournoi au Portugal mais je n’ai pas pu y aller…
Je commence donc ma saison avec le grand prix de Saint Donat.
Je découvre ce parcours et je l’adore (sauf le 17 !!). Il est magnifique. Il ressemble au golf de Bresson où je m’entraîne très souvent ce qui n'est pas surprenant car c'est le même architecte qui les a créés.
Didier REVILLIOD et toute son équipe ont préparé le terrain de la meilleure des manières. Il est top, les greens sont top, l’accueil est top...
Il est court pour moi. On décide donc d’essayer d’attaquer tous les drapeaux pour essayer de scorer très bas… Bah cette fois cette le parcours qui a gagné d’autant que le travail technique et physique entrepris n’est pas encore finalisé. Je fais triple et quadruple au 17...
Mais je reviendrais en 2017 ça c’est sûr Didier ;-)

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2016 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters.

Mon Actu 2015

Tom Gueant Champion de golf Décembre 2015 : En ce mois de décembre, direction Miami et ses belles plages… euh non, ses beaux golfs bien sûr !!
Après un passage par Lisbonne, j’arrive dans une ville que j’adore. Je m’y sens comme chez moi…
Il fait très chaud pour un mois de décembre avec 27/28° même la nuit il fait 20°.
Je suis venu pour faire 2 compétitions. La qualification de l’Orange Bowl sur le Biltmore et surtout j’ai été retenu pour jouer l’une des dix plus importantes compétitions adultes amateurs au monde : le South Beach International Amateur (SBIA).
Il réunit 210 joueurs du monde entier et se joue sur  2 parcours : le Miami Beach Golf Club, superbe parcours avec de l’eau un peu partout comme les magnifiques iguanes qui courent autour de vous. Les greens sont extrêmement rapides comme j’adore.
L’aller est très tactique, il faut bien le connaitre…
Le second c’est le Normandy Shores Golf Club. 6250m par 70 donc très long avec aussi pas mal d’eau rendant les fairways pas bien large. Les pluies diluviennes des semaines précédentes l’on rendu très gras et on retrouve bien souvent sa balle au drive enfoncée…
Le lendemain, je choisi d’aller faire une reco du Normandy Shores, enfin les 9 derniers trous seulement car il parait que ce sont les plus difficiles.
Mais je dois vite faire une reco sur un autre parcours que je découvre aussi, le Biltmore au sud de Miami. Je la fait avec mon pote Hugo Riboud qui lui, l’a découvert la veille. Nous sommes les deux seuls ayant seulement 14 ans !
Il fait vraiment chaud et les greens sont très sablés, ce qui nous gène beaucoup pour bien putter... Il y a du monde devant et cela dure 6h…
Interminable, épuisant…

Le lendemain, c’est déjà le premier tour.
Debout à 5 h du matin, practice au lever du jour et c’est parti pour une très très longue journée. 5h30 de jeu pour une carte cata (81) et 39 putts, le pire score de mon année…
Après une bonne nuit de sommeil, c’est reparti et là, le rythme de jeu est bien meilleur. Les greens sablés, je commence à m’y habituer, la chaleur aussi et je rends une carte de 72… ça me rassure !!
Mais pas le temps d’aller à la plage, même si le temps est magnifique, sans un nuage, sans un souffle de vent, le lendemain je démarre mes reco pour le SBIA.
Je commence par le Miami Beach.
Les premiers trous ne sont pas faciles, je suis surpris. Il faut trouver une bonne stratégie avec toute cette eau de part et d’autre…
Je découvre aussi des greens parfaits mais aussi très rapides. Le retour me convient mieux, il est bien plus long avec des trous magnifiques comme le 16 ou le 17…
Le lendemain, je suis sur le Normandy Shore à 20 mn du Miami Beach. Le parcours est peut-être plus long, mais je trouve qu’il est plus franc…
Le jour suivant, jour de repos, je vais travailler mon putting et surtout les approches car l’herbe autour du green est vraiment particulière et il est difficile de bien chiper si on n’est pas habitué…
Et là surprise, il y a énormément de vent.
Il prévoit pour le lendemain, le premier jour de la compète, un vent encore plus fort avec des rafales à 60/70 km/h.
Panique à bord !!
Le parcours n’est déjà vraiment pas simple, mais toutes mes stratégies de mises en jeu ne sont plus valables !!
On essaie tant bien que mal de trouver un départ en début d’après-midi pour refaire rapidement le tour des départs, on finira à la nuit tombée, pas cool pour un jour de repos…
Enfin, premier jour de compétition.
Je pars à 11h50 et le vent plutôt calme le matin, se déchaîne vers 11h…
Mais j’aime ces moments de grosses compétitions internationales. Nous avons droit au badge joueur, notre place de practice est réservée avec une pancarte à notre nom, on a même une pyramide de balle… La classe quoi !!
Etant le plus jeune (le plus vieux a 56 ans) et le premier à 14 ans à jouer le South Beach, il y a du monde pour mon départ ajoutant du stress…
Le starter est super sympa, il parle 4 langues parfaitement dont le français. Il a du mal à croire que du haut de mon mètre quatre-vingt-dix que je n’ai qu’à peine 14 ans, c’est rigolo !!
Mais ce qui m’inquiète le plus, c’est le vent et ses rafales…
Au lieu de jouer avec lui, je me bats, me débats même contre lui et off course, il est le plus fort sur les 10 premiers trous.
J’y laisse beaucoup de force et de points (+12). Mes espoirs de créer l’exploit de passer le cut se sont envolés avec lui…
Mais à partir du 11, je commence à mieux l’appréhender.  +1 jusqu’au 18 et je suis la dernière partie à pouvoir finir avant la nuit complète. Ouf !!

Et j’enchaîne le second tour sur le Normandy. Le vent toujours présent, est moins fort qu’hier. L’aller se passe bien mieux en 73 (+3).
Reste le gros morceau du retour…
Mais lui, j’ai pu faire 2 reco donc même si il est plus difficile je suis à -2 au départ du 18 qui est un très long par 4  de près de 500m… et voulant trop attaquer, je fais un double de débutant… 
Je finis donc à +3 qui est l’un des 10 meilleurs score du jour sur le Normandy…

Ce que je retiens au final, c’est plutôt très positif, car je joue + 4 sur les 27 derniers trous. Il faut vraiment 2 recos et je dois continuer à apprendre à jouer avec le vent…
J’ai joué les 2 jours avec un italien 10 ans plus vieux que moi. Il joue -2 et +2 et passe facilement le cut pour finir finalement 22e.
Nous avions les mêmes longueurs de clubs et je n’ai pas vu une grande différence avec mon jeu, si ce n’est que le premier jour il a fait 6 birdies et moi aucun.
Pour cela, il a su jouer avec le vent et rentrer les putts qu’il fallait. Il connaissait très bien le parcours pour l’avoir déjà joué x fois… Il avait une meilleure stratégie et j’ai pu comprendre ce qu’il me fallait travailler pour gagner ce tournoi d’ici 2/3 ans …
Je suis vraiment heureux d’avoir pu participer à cette compétition, j’ai appris énormément de choses en peu de temps et j’ai hâte d’y retourner l’année prochaine…

Tom Gueant Champion de golf Novembre 2015 : Début novembre, J'ai participé au dernier Grand Prix important de l'année qui se déroulait au golf de Cannes Mougins. C'est un GP catégorie 1 - avec 2 bons joueurs de plus il aurait même pu été une catégorie 0, juste en dessous de celui de la Mouchy.
Nous sommes parti le jour même de la reco et après 5h de voiture, mauvaise surprise, je n'ai pas pu avoir de départ avant 15h !! Je n'ai donc pu faire que les 10 premiers trous de reconnaissance sur un parcours je ne n'avais jamais joué.

Le premier tour, je suis parti du 17 et ne connaissant pas les trous, je commence par bogey et double bogey mais je joue -3 du 1 au 9. Malgré un nouveau double bogey sur un trou que je ne connaissais pas, le 15, je rends une carte de +4. J'ai perdu 5/6 coups à cause du manque de reco... Je rage...

Le second jour connaissant maintenant le parcours je joue -1 avec beaucoup de frustration car je me sentais capable de sortir un -5… Je passe une nouvelle fois facilement le cut avec +3 sur les 2 tours (le cut était à +7).

Pour le dernier tour, un quatre fois trois putts ne me permet pas de scorer sous le par et je rends un +2 pour finir à une 23e place (et une moyenne de score sur 3 jours de 1.66) ce qui est en soit, une super performance mais je rentre frustré de ne pas avoir pu faire de reco complète, car je pense que j'aurais pu facilement accrocher un podium sans les coups perdus le premier tour…

Tom Gueant Champion de golf Octobre 2015 : J'ai participé aux Tournoi Fédéral Jeunes (TFJ) qui regroupe les 21 meilleurs français benjamins et minimes. La compétition c'est déroulée sur le golf de Chiberta. C'est un endroit magnifique avec un golf intéressant mais les distances choisies furent très (trop) courtes pour moi et un putting complètement absent font que j'ai vite envie d'oublier ce tournoi...

J'ai été invité par le directeur de mon golf de Mionnay, Éric Lacoux à participer au Pro-Am du Master NGF à Courson. J'aime beaucoup ce parcours. J'ai dû faire une intervention devant plus de 100 personnes en présentant mon parcours... pas facile au début mais finalement ce m'a bien plu !! Nous n'avons pas gagné la compétition mais nous avons eu le 1er prix de l'élégance avec nos tenues et sac de Mionnay ! (MDR).

Tom Gueant Champion de golf Septembre 2015 :

Bravo aussi à mon copain Charles Larcelet de l'équipe 2 qui fait un super tournoi et finit 3ème !!
Merci aux coachs de la FFGOLF Alexandre Bosserey, Thomas Bregeon et Mickaël Mahéo qui nous ont encadré durant cette belle aventure.

Un GRAND, un ENORME MERCI à mon coach OLIVIER RAYNAL qui est venu 3 jours de suite me supporter et m'encourager. J'espère Oliv que tu as pris autant de plaisirs que moi ;-))


          L'équipe de France entourant la vainqueur Lydia KO

1er tour Evian Junior Cup : Tee n°1

Tom Gueant Champion de golf Août 2015 : 4 jours après être rentré d’Hardelot, je repars à Bordeaux pour la phase finale des Championnats de France.
Bordeaux Lac un parcours que je découvre. Malheureusement il est en très mauvais état. Ils ont fait des travaux pour l’arrosage ou le drainage il y a 2 mois, ce qui fait qu’il y a des grandes saignées partout sur les fairways… Il faut faire très attention de ne pas se tordre la cheville ou de perdre une balle… Franchement pas top pour un Championnat de France !!
De plus les départs pour nous les benjamins sont des boules bleues…
Bon, je joue -4 le premier jour des qualifs avec 8 birdies, je suis en tête mais le second jour je m’énerve beaucoup beaucoup trop laissant au passage énormément d’énergie et je ne finis que 3ème ex avec un +2 ridicule… Une bonne leçon…
Cette énergie me manquera en quart de finale contre mon copain Hugo Riboud. Je mène tout le match jusqu’au 16 mais je ne peux pas accélérer et je perds au 17 mais on a fait un grand match digne ne finale…
J’arrive chez moi le vendredi à minuit et je repars dimanche matin pour Genève où je dois prendre un avion pour Liverpool rejoindre le groupe France. J’y arrive à 22h avec 8h de retard… j’enchaîne le lendemain avec la reco et une compète de 3 jours, le REID Trophy.  Fatigué, je passe le cut mais ne brille pas outre mesure.
En route ensuite vers l’Ecosse où nous devions faire une rencontre France/Ecosse mais celle-ci est annulée.
On finit par le Loretto Scottish Boys U14. J’aime bien les parcours d’Ecosse. Je joue -3 le premier tour. Seul joueur sous le par, j’ai donc 3 coups d’avance. Un 2ème tour catastrophique avec des greens en très mauvais état due à la pluie incessante et au fait qu'ils sont piétinés depuis très tôt le matin, je suis malgré tout encore en tête au départ du 18 mais je vais un double bogey qui me coute très très cher. Je finis 5ème…
Vivement les vacances…

Fatigué, malheureusement je fais l’impasse sur le GP de Massane…

Je rentre au lycée…

Tom Gueant Champion de golf Juillet 2015 : 1 jour après être rentré de Saint Cyprien, je repars, cette fois pour Hardelot avec mon club de Mionnay, jouer les France - 17 ans par équipe. Après une très longue route, je découvre un très beau golf. Mais je redécouvre aussi les conditions climatiques du Nord !! Il y a de fortes chaleurs partout en France sauf dans le nord !! Vent, pluie, froid... Même mon parapluie c'est cassé avec le vent !! La compète se déroule bien, je finis 4ème des qualifs et je gagne mes deux match en foursome et match play mais on perd quand même contre nos copains d’aix les bains en ¼. On se maintient en 2ème div qui était l’objectif…

J’ai reçu mes nouveaux shafts Stiff Srixon la veille de la reco pour les FIR (qualification au championnat de France) sur le golf de Saint Cyprien.  J’ai fait la reco avec Pierre un médecin tout juste à la retraite et sa femme Marie Christine. Ils étaient vraiment super sympa !!
Le parcours était très court pour moi, surtout le 1er jour où il n’y avait pas de vent mais une chaleur caniculaire et avec des greens qui ne roulaient absolument pas (je n’aime pas trop, je préfère des greens ultra rapides) je rends une carte de  -4 !! La preuve que mes nouveaux clubs Srixon sont parfaits pour moi en Stiff !!
Le second tour, un vent violent est arrivé… Je rends une carte de +2 avec un grand jeu parfait mais toujours du mal sur ses greens très lents…
Le 3ème jour, toujours autant de vent mais j’ai travaillé avec Olivier le putting… Et malgré que je perde 2 balles, dont une à cause d’un arbitre pas très sympathique qui me dit avoir vu la balle que je venais de driver… mais il ne veut pas me dire où et il s’en va… un autre arbitre bien plus sympa, qui est arrivé après, m’a ramené au départ pour rejouer une balle… et je fais birdie avec…
Je joue -1 avec un stupide boggey au 18…
Mais bon, je gagne avec 11 coups d’avance…

Le lendemain j’apprends aussi que j’ai le brevet des collèges avec mention TRES BIEN !!! Youpi !!

Le mois de juillet commence très bien ;-))

Tom Gueant Champion de golf Juin 2015 : Comme j’ai un an d’avance, je dois passer le Brevet des Collèges !! Le soucis c’est que l’épreuve d’histoire-géo se passe le vendredi de 9 à 11 h et que j’ai un départ pour le GP de Lyon à 14h10 à 1h30 de route  !!
J’aime bien les défis ! Donc je l’ai relevé !!
Je suis donc parti en avant dernière partie et là l’horreur !! Une attente interminable d’autan que nous n’étions plus que 2 joueurs suite à un scratch !! 5 h 30 pour faire le tour…
Sous une chaleur importante, j’ai tenu les 9 premiers trous… et je rends une carte de +6 !
+2 et +3 les 2èmes et 3èmes jours sont plus logique et là le rythme était presque normal… Je finis 22ème…

Après Aix, j'ai enchaîné sur le GP de Saint Cloud. Parcours très court et très tactique qu'il faut bien connaitre pour scorer. Une seule petite reco découverte ne m'aura pas permis de trouver la bonne stratégie... D'autant plus que je me suis rendu compte que mes nouveaux fers Srixon commençaient déjà à être trop souple... il faut déjà changer les shafts...

Il a fallu régler le problème de driver. Maurice m’en a préparé un nouveau car il n’avait plus le même shaft.
Après des essais, j’en ai trouvé un, une bombe…
En tout cas le premier jour, je n’avais jamais drivé aussi loin…Sauf que…
Je suis parti faire le grand prix d’Aix Marseille et là, à part un super premier drive, j’en ai mis de partout… Moi qui suis assez droit et régulier là, je n’avais plus le sentiment de le contrôler !!
Il faisait très très chaud, une baisse de régime, là est surement l’explication…
Donc GP à vite oublier…

Tom Gueant Champion de golf Mai 2015 : Le dernier week-end j’ai fait le grand prix de Valescure. Nous sommes arrivés la veille à 21h. Je n’ai donc pas pu faire de reco mais j’ai joué avec 3 supers mecs pendant les 2 premiers tours : Stephen et Bastien son super caddy et Louis.
Le premier tour n’a pas était facile car c’est un parcours assez tactique et une bonne reco n’aurait pas était superflu. Surtout les greens. Je me suis mis 7 fois en position de birdie pour n’en faire qu’un, mais je rends un score honorable de +3.
Le second se déroulait très bien ; dans le par au 14 avant que mon drive se casse en deux !! J’avais bien entendu des craquements lors des deux derniers coups de drive mais en le sortant de mon sac il s’est cassé net comme du verre !! Il n’avait qu’un mois et c’était la première fois que cela m’arrivait… Je dois avouer que cela m’a bien perturbé et je rends un +6 avec un triple…
Passant tout de même facilement le cut, j’ai décidé de jouer sans driver le 3ème jour.
Pas facile d’en trouver un autre d’autant qu’il est interdit de driver sur le practice, donc je ne me sentais pas de partir avec un club que je n’avais pas pu taper avant, logique non ? Cela m’a un peu handicapé sur 2 ou 3 trous mais je rends un +2 satisfaisant pour finir à une 19ème place de ce GP catégorie 4.

En faisant du basket au collège je me suis fait mal à deux doigts de la main gauche, j’ai donc du annuler ma participation au grand prix de l’Ardèche au golf de Sainte Clair. Dommage c’est un golf que j’aime bien…

Je suis parti avec mon club de Mionnay faire les Championnats de France Mid Amateur 3ème Div sur le golf du Luberon. J'aime bien ces compétitions par équipes. Il y a une bonne ambiance. Nous avons fini 5ème des qualifs ce qui représente une belle perf vu que nous étions l'équipe la plus jeune mais comme nous étions aussi l'équipe la moins nombreuse avec  seulement 5 joueurs,  la fatigue est arrivée pour les matchs et nous nous sommes logiquement incliné face à l’équipe de Chassieux. Cette compétition m’a permis de jouer avec mes nouveaux fers Srixon. Il faut que je m’habitue, nouvelles têtes (sublimes !!) nouveaux shafts…

Tom Gueant Champion de golf Avril 2015 : Ce week-end j'ai donc joué la coupe Mouchy sur le splendide parcours de Fontainebleau que j'ai découvert à cette occasion. Pour ceux qui ne connaissent pas cette épreuve : "Aujourd'hui cette compétition réunit tous les meilleurs amateurs français venus de tous les coins de l'hexagone. Elle est devenue, par la qualité de son « plateau » le 1 er Grand Prix de France et est reconnue par les joueurs comme le « Master Amateur Français »." Source : www.golfdefontainebleau.com

Le Grand Prix de la Mouchy n'est en fait QUE le 4ème de ma "carrière". En effet, j’en ai fait 3 l'année dernière alors que j'avais 12 ans et celui là est le premier de l’année…
J'ai commencé par deux jours de reco avec mes copains du pôle de Montpellier et Alexandre Bosserey leur coach que je remercie beaucoup, sous un super soleil.
Comme souvent depuis des années je suis le plus jeune de cette compétition !!

Le premier tour, j'ai eu un peu de mal à appréhender l'aller que je passe en +4 avec un double dû à une sortie de bunker où mon club a tapé un rocher sous le sable... Mais le retour, pourtant plus difficile, je le joue en -1 ce qui me donne un score de +3 (74). Il me permet de rester dans la course pour le cut du lendemain.
Le second tour se passe tranquillement et je rends une carte de +1 (72). Six birdies sur ces 2 jours me permettent de passer le cut sans problème.
Je deviens alors le premier golfeur de 13 ans dans l'histoire de ce prestigieux tournoi à passer le cut.
C’est rigolo, mais pour la finale je suis le seul joueur n’ayant pas un index négatif.

Le 3ème jour il y a 2 tours dans la même journée, une première pour moi !!
Je suis dans la première partie donc dès 8h j’attaque. Il a énormément plu la nuit avec de gros orages. Les greens sont biens différents et j’ai eu beaucoup de mal sur les longs putts et avec 4 fois 3 putts je rends une carte de +6 (77). Je rage !!
Pas longtemps car je n’ai que 45mn pour manger… avant le dernier tour.
Ben, ça passe très très vite croyez moi !!
A 13h15 c'est reparti départ du 10, coup de fer 4 pour 193m ce qui me laisse un putt en montée... Il pleut une grande partie de l’après midi avec 2 heures où il tombait des cordes…
Mais comme d'habitude, je me bats et je rentre un score dans le par !! Ce sera d’ailleurs le 3ème meilleur score de ce 4ème tour et je finis à une incroyable 24ème place pour ma première participation à cette fabuleuse compétition.
Je fais 11 birdies au total ce qui me classe 14ème, une stat qui me plait bien ;-))

C’est d’ailleurs la plus belle compétition à laquelle j’ai participé. Le parcours splendide, les greens parfaits, l’accueil et l’organisation exceptionnels… Que du bonheur !!

Tout de suite après le GP de Charmeil, je suis parti jouer la Carlhian
En effet, j’ai eu la surprise de recevoir une WC de la fédé pour jouer ces Internationaux de France cadets (105 négatifs au départ et j'étais le plus jeune) sur le golf de Barbabroux. J’ai donc découvert le parcours 2 jours avant la compétition. Et quel parcours !! Splendide !!
Mes deux jours de reco se sont déroulés avec 100 km/h de vent ce qui a fait que les greens étaient de vrais des tambours. Pour les par 3 il fallait viser les bunkers car si on tombait sur le green, la balle dégageait n’importe où…
Idem pour le premier jour de compète qui a finalement dû être annulée, les balles ne tenaient plus sur les greens, elles se mettaient à rouler toutes seules.
Dommage je scorais plutôt bien…
Le second jour, le vent était tombé mais il y avait une légère brise dans le sens inverse, ce qui a pas mal compliqué ma stratégie et fait perdre quelques coups.
Malgré tout, je ne manque le cut que d’un coup et fini à une superbe 39ème place (sur 132) à côté du vainqueur de l’an dernier (-4.7 d’index ;-)).
Cela m’a fait marquer un maximum de points et je passe donc à la première place au ranking européen des U14 avec le double de points sur le second, un italien…
J’ai reçu mes nouveaux clubs Srixon les Z745 et Z945, des bijoux…

Tom Gueant Champion de golf Mars 2015 : J’ai participé à la rencontre Rhône alpes  / Suisse sur le splendide parcours du Domaine Impérial en Suisse. Il y a un club housse splendide juste à côté de la maison de Michael Schumacher…
Bon, on a perdu le match mais de peu…
Fin de ce mois, J’ai participé au 3ème Grand Prix de ma courte carrière,  et j’en termine 5ème !!
C’était le Grand Prix de l’Isère à  Charmeil là où j'ai commencé l'école de golf à 3 ans...

Tom Gueant Champion de golf Février 2015 : Cette période me permet toujours de travailler les fondamentaux et le physique. Mais en faisant du skating, je me suis cassé le pouce droit ! Pas de bol :-((
Je rate la première compétition que je devais faire... mais la prochaine arrive juste derrière ! Mon planning de cette année n'a jamais été aussi remplit !! J'ai vraiment hâte de commencer...

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2015 : Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters. Que 2015 vous apporte le meilleur.

Mon Actu 2014

Tom Gueant Champion de golf Novembre 2014 : Rien de particulier pour ce mois de novembre, si ce n'est que je fais beaucoup de tests de clubs pour trouver ce qui me convient le mieux. J'ai aussi trouvé le grip qui me plait sur mon putter du coup le putting est revenu... Bientôt le Doral et la Floride...

Tom Gueant Champion de golf Octobre 2014 : Un mois bien rempli avec le Grand Prix de la ligue à Mionnay et une compétition par équipe au golf de la Valdaine. Deux week-ends très moyens à vite oublier. Suivi du Tournoi Fédéral Jeune (TFJ) où cette fois c’est mon putting (avec un changement de grip) qui ne fut pas à la hauteur, je fini 9ème malgré tout. Je grandis beaucoup (1m80) il faut donc que je change mes clubs pour passer avec des shaft acier plus lourd et plus rigide.
Ça va envoyer du lourd ;-)


Tom Gueant Champion de golf Septembre 2014 : C'est la rentrée des classes. J'ai la chance d'être dans un super collège avec un super principal de bons profs. Mais comme j'ai un an d'avance c'est ma dernière année... Plus que 3 rentrées avant la fac aux USA... J'ai hâte ;-)

J’ai fais mon 2ème Grand Prix de ma longue carrière ;-))) C’était au golf de Chassieux. Je ne l’avais jamais joué. Si vous ne connaissez pas ce golf, je vous encourage à aller le découvrir ou redécouvrir. Le practice est superbe. L’entretien est top. Les greens et le parcours parfait. Et l’accueil génial. Je n’ai été prévenu que le jeudi après midi que je pouvais le faire. C'est grâce à Kieran que cela a été possible. Un grand MERCI à lui. Malgré seulement une reco la veille, je joue 73 et 74. Avec quelques coups perdus (2 doubles) notamment le premier jour, par manque de connaissance du parcours. Et au final une 9ème place.

Tom Gueant Champion de golf Août 2014 : Après les Frances, je suis allé rejoindre mes copains Arthur et Edgar Brischoux à la Grande Motte où nous avons partagé quelques parties sympas sur le golf de la Grande Motte. J'en ai profité aussi pour aller découvrir le parcours de Massane qui est vraiment très intéressant. Je devais y faire le GP fin Août mais je n'ai pas pu...

Mi-août, j'ai quand même fait le GP d'Aix les Bains. Enfin mon vrai premier Grand Prix !! C'est un parcours que j'aime bien. Le premier jour, je suis parti tard et contrairement aux parties du matin nous avons eu de la pluie. A -2 au départ du 8 je fais un triple qui m'a énervé... je fini à 76. Le deuxième jour je me suis levé à 5h du mat... Avec la gastro... J'ai failli ne pas y aller mais j'y suis allé quand même et en plus, il tombait des cordes... J'étais plié en deux tout le long du parcours, j'ai même dû faire un arrêt d'urgence... et laisser passer la partie de derrière avec l'accord des arbitres... Et je joue 78. Je ne passe pas le cut et c'est bien dommage car j'avais moyen de bien scorer sur ce parcours... L'année prochaine j'en suis sûre :-)

Tom Gueant Champion de golf Juillet 2014 : Les MIR (sélections finales aux championnats de France) se sont déroulés au golf d'Aix-Marseille. Trois jours de compétition sous un vrai Mistral (une première pour moi) avec des rafales à 70/80 km/h sur un parcours que je ne connaissais pas. Ma reconnaissance du parcours c'est faite pratiquement sans vent. Et ça change tout !!
Le 3ème jour, parti en dernière partie avec 6 coups de retard contre un benjamin 2 : Thomas Boulanger (j'étais l'un des plus jeunes, si ce n'est le plus jeune, de la catégorie benjamin) je suis passé en tête à l'allée avec 1 coup d'avance !! Avance que j'ai tenu jusqu'au départ du 17 avant que mon drive ne se retrouve sous un buisson… entraînant un malheureux double qui me coûte la victoire. Très déçu mais satisfait d'avoir joué 3 fois 77 dans de telles conditions, sur un parcours que je ne connaissais pas. 2 jours de repos et en route pour les championnats de France deuxième division par équipe des -17 ans avec mon club de Mionnay. Pour enchaîner sur les championnats de France individuels au golf National…

J'ai joué les championnats de France - de 17 ans deuxième division sur le golf de la Vaucouleur sur le parcours de la Rivière (un magnifique parcours) avec mon équipe de Mionnay (une magnifique équipe). Nous n'avons pu faire qu'une seule reco à cause de la pluie ce qui ne m'a pas empêcher le premier jour de jouer -1 - meilleur score du jour - (j'étais -3 au départ du 15 avant de faire un stupide double). Nous avons joué la montée mais nous avons été battus par une valeureuse équipe de Strasbourg après 2 matches en play-off. Bravo à eux !

Ensuite direction le National. J'avais pu découvrir le parcours avec la ligue en juin, mais en un mois et demi le parcours avait complètement changé. L'Albatros est un parcours splendide. Je ne l'aimais pas trop au début, puis plus je le jouais plus je l'appréciai. Cette année je suis benjamin première année, et la catégorie est benjamin 1et 2.
Le premier jour des France j'avais un départ à 7h33 et comme dit mon entraineur Olivier Raynal « le Tom du matin est ronchon », j'ai donc ronchonné les 9 premiers trous… pour sortir un +6 moyen. Le lendemain départ à 13h donc mieux réveillé… -1 au 13 avant de faire un stupide double au 15 pour finir à +2 (2ème meilleur score du jour). Premier tour de match-play, je gagne 5/3. Le deuxième match-play se déroulait tout aussi tranquillement mais j'ai eu un gros coup de fatigue du 7 au 13. Mon adversaire en a profité pour revenir et me dépasser 2up. Mais au 14 je me suis senti mieux et j'ai pu revenir à 1 up. On fait birdie tous les 2 au 15. Je gagne le 16. Mais après un mauvais drive je perds le 17. Je repasse donc 1 down. Au départ du fameux 18 de l’Albatros je mets un énorme drive plein milieu de fairways. Mon adversaire part à droite dans le rough et met 2 coups pour avancer… Je décide alors d'attaquer ce par 5 en 2 malgré l'eau qui entoure ce green mythique. Un coup d'hybride parfait et ma balle s'arrête à 5/6 m du trou… je rentre le putt pour EAGLE et revenir à égalité. Play-off !
Coup de départ parfait. Il me reste 125m au mat, je joue un fer 9 que j'envoie à… 145m (probablement à cause de l'adrénaline du 18) sur le green mais à gauche. Cela me donne un putt de 20m avec une grosse bosse au milieu mais malheureusement ma balle s'arrête juste en haut de la bosse et il me reste un putt de 5 m qui frôle le trou et je perds le play-off. Les boules d'autant que c'est mon adversaire du jour qui gagne la finale…

Tom Gueant Champion de golf Juin 2014 : Après avoir gagné avec 5 coups d'avance les deuxièmes mérites au golf de Valence Saint Didier,direction les MIR au golf d'Aix Marseille. Mais entre temps j'ai aidé l'école de golf de mon club de Mionnay pour se qualifier via la superbe compétition Hugo Barbarin (en hommage à Hugo, jeune golfeur de 11 ans et demi malheureusement disparu). C'est la troisième année que je la fait et c'est à chaque fois avec beaucoup d'émotions. Il a des parents fantastiques !!
J'ai aussi participé à la finale des écoles de golf que mon club à aussi gagné !!

Tom Gueant Champion de golf Mai 2014 : J'ai eu la chance de pouvoir aller suivre l' Open d'Espagne et de passer beaucoup de temps avec les pros français qui y participaient. Le lundi j'ai pu jouer le parcours du PGA Catalunya les pros du dimanche... Un grand souvenir.

Avec Grégory Bourdy tous les deux du team Bent Criss

Tom Gueant Champion de golf Avril 2014 : Je vous invite à voir le plus grand et plus beau centre d'entraînement de golf au monde THE GOLFLOWER :


Off course, c'est là que je m'entraîne !! Vous voulez en voir encore plus ? Voici la version longue :
Vidéo complète du GOLFLOWER

Tom Gueant Champion de golf Mars 2014 : Après 2 jours de sélection, je suis parti avec mon club de Mionnay et toute l'équipe des -17 ans sur Avignon pour 2 jours de cohésion. C'était vraiment TOP. J'ai enchaîné sur un stage en Espagne à Emporda où j'ai super bien joué. J'ai réussi à tenir tête aux meilleurs minimes de Rhône Alpes. Avec quelques jolies cartes comme le 74 du 2ème jour malgré un vent de 100km/h.

J'ai donc été sélectionné pour faire une rencontre Rhône Alpes/Suisse à Lyon. Les meilleurs de RA contre les meilleurs Suisse.
Le premier jour j'ai joué en foursome. Il a fait un temps de folie avec des trombes d'eau et des rafales de vent énorme. Nous étions menés 2 down au départ du 16. On gagne le 16. AU départ du 17 je fais un coup d'anthologie. Un par 3 de 178 m. Vent de face, la pluie redouble, on est mené one down. Un coup d'hybride et je plante le mat à moins d'un mètre. Sur le 18 on est obligé d'arrêter tellement il y a de pluie, les coachs décident de partager la partie... Le lendemain je gagne mon match-play ramenant les 2 équipes à égalité. Mais derrière il y a beaucoup de défaites de notre équipe... Dommage ! En tout cas j'ai adoré faire cette petite Ryder Cup.

Tom Gueant Champion de golf Février 2014 : Le temps plus que clément, m'a permis de faire un gros travail de fond sur ma technique mais aussi physique. Et c'est la première fois depuis bien longtemps que je me sens aussi bien. Je pense avoir enfin retrouvé toutes mes facultés comme AVANT la morsure de serpent. Il était temps !!

Tom Gueant Champion de golf Janvier 2014 : Mes meilleurs vœux de santé et de bonheur à mes supportrices et supporters. Que 2014 vous apporte le meilleur.